Bénéficiez d'un crédit d'impôt jusqu'à 30% sur le photovoltaïque en 2014*

Réforme du dispositif Crédit d'impôt

Réforme du dispositif au 1er septembre 2014. Dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique, la ministre de l'écologie a annoncé une réforme du CIDD dès le 1er septembre 2014, avec un taux unique de réduction d'impôt de 30 %, au lieu de 15 ou 25 %, sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

Les systèmes solaires entrent dans le cadre de cette loi et vous permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt de 25% en 2013 sur le prix du matériel.

Pour en profiter, la facture de l'entreprise, qui fournit le matériel et exécute la pose du système, doit clairement notifier le coût des fournitures.

Ce crédit d'impôt s'applique à toute installation qui délivrera jusqu'à 3 kW. Pour les installations à plus fort débit d'électricité produite, des conditions particulières existent (se renseigner auprès des services fiscaux compétents de votre secteur).


Exemple concret :
Une famille de 4 personnes habitant une maison orientée nord-est/ sud, avec un toit à 45° d'inclinaison et un coefficient de radiation de 5,1 (à savoir zone du sud-est de la France).


Coût des panneaux : 18 000 / 19 000 €
Coût de la pose : 3 000 / 3 100 €
Coût de l'onduleur : 3 000 / 4 000 €
Coût du compteur pour la revente : 400 / 600 €. Frais de l'électricien agréé pour mise en service : 700 € TOTAL en HT et avec une TVA à 7%* : 25 100 / 27 400 € (*selon type d'installation)
Hypothèse d'un crédit d'impôt de 8 000 € (qui est la valeur moyenne),
l'installation reviendra réellement à : 17 100 / 18 900

> Votre simulation gratuite <.

 

 

Pour l'application de cette mesure, il est fortement recommandé
de se référer au site internet www.impots.gouv.fr (rubrique : crédit d'impôt)

> Votre simulation gratuite <.

 

 

Les aides locales :
Certaines collectivités territoriales peuvent octroyer des  aides pour un projet solaire photovoltaïque. Enfin, la vente  de votre électricité produite en surplus de votre consommation permet un retour sur investissement indéniable, d'autant que la maintenance est réduite et n'engendre en bonne règle pas de gros frais en sus. A savoir : la compagnie la plus répandue comme partenaire dans un projet photovoltaïque raccordé au réseau reste EDF (Electricité de France). Cependant, ce peut être des régies locales de distribution d'électricité avec lesquelles vous signerez un contrat pour le prix d'achat du kWh produit.


*TVA 7% :
La TVA à 7% est applicable pour le matériel et l'installation de celui- ci, si le logement où se déroule la pose des modules photovoltaïques est achevé depuis plus de 2 ans.

 

Les aides de l'ANAH :
Elles s'appliquent uniquement sur les logements de plus de 15 ans et pour les personnes ayant des ressources réduites. De plus, il faut que votre matériel soit installé par un professionnel agréé par le label QualiPv.